Dans l’optique de marier la puissance et l’autonomie pour une rapidité couplée à une facilité de tonte, l’utilisation d’une tondeuse devient incontournable. À cet effet, les fabricants ont mis sur le marché plusieurs catégories de tondeuses en fonction du moteur et du système d’entraînement en vue d’offrir un haut niveau de confort aux utilisateurs. Tondeuse tractée, tondeuse autotractée, tondeuse poussée, tondeuse thermique autoportée, chaque catégorie de tondeuse à gazon est adaptée à une utilisation spécifique. Quels sont alors les différents points clé qui permettent de distinguer la tondeuse autotractée de la tondeuse tractée en vue de choisir une meilleure tondeuse à gazon ?

Tondeuse autotractée ou tractée : les différences

Nous vous étonnerons peut-être, mais contrairement à ce que croient plus d’un, les différences entre la tondeuse autotractée ou tractée sont très minimes. En réalité, il n’y en a pas, car il s’agit de la même catégorie de tondeuse.

En effet, le terme “autotractée” vient du fait que le moteur de cette catégorie de tondeuse dispose d’un système d’autopropulsion. Pour faire simple, la tondeuse tractée dispose d’un puissant moteur autonome qui actionne en plus de la rotation du plateau de coupe, le déplacement des roues pour faire avancer la tondeuse (l’autopropulsion). Ainsi, le tondeur se trouve exempté de fournir d’efforts physiques pour faire avancer la tondeuse. Néanmoins, il guidera la direction de la tondeuse sur le terrain en fonction du résultat escompté.

Notons que les modèles les plus perfectionnés possèdent un mécanisme qui permet d’adapter le déplacement automatique de la tondeuse au rythme d’avancement de l’utilisateur. De même, les tondeuses autotractées sont dotées d’autres fonctionnalités (broyage, éjection latérale, éjection postérieure) qui facilitent amplement la tonte des espaces verts.

À titre indicatif, la tondeuse à gazon thermique Fuxtec FX-RM5196eS illustre parfaitement toutes les performances d’une tondeuse autotractée ou tractée.

Différences entre tondeuse tractée et tondeuse poussée

À l’opposé de la tondeuse tractée ou autotractée, la tondeuse thermique poussée est nantie d’un moteur qui provoque uniquement la rotation de la lame. Ici, le système de motorisation concentre toute sa puissance dans la tonte pour plus d’efficacité. Par conséquent, elle nécessite des efforts physiques de la part de l’utilisateur pour l’avancement et le guidage. Néanmoins, elle ne constitue pas pour autant un mauvais choix.

En effet, elle est souvent dotée d’un puissant moteur qui déferle une endurance et une résistance appréciables sur le terrain. Toutes ces potentialités du moteur couplées à l’efficacité de la lame ventrale facilitent déjà le passage sur les terrains quelle que soit la hauteur ou la densité des herbes.

Par ailleurs, les tondeuses poussées ont une largeur de coupe et un bac de ramassage inférieurs à ceux des tondeuses autotractées.

En guise d’illustration, la tondeuse thermique à gazon poussée Greencut GLM680X constitue un exemple parfait pour représenter la catégorie des tondeuses poussées.

Quand choisir la tondeuse autotractée ou la tondeuse poussée ?

De toutes les caractéristiques évoquées dans les rubriques précédentes, il apparaît clairement que le choix de la tondeuse tractée ou de la tondeuse poussée ne peut être le fruit du hasard.

Facile à manier et peu encombrante, la tondeuse autopropulsée constitue le premier choix des propriétaires de grandes surfaces de pelouses. En effet, grâce à son système d’autopropulsion, son usage constitue une puissante aide pour tondre les terrains avec pentes et les grands terrains à partir de 1 000 m². Ne nécessitant pas d’efforts pour son avancement, cette catégorie de tondeuse se rend propice à tous les utilisateurs n’ayant pas une bonne condition physique. De même, elle serait d’une grande aide pour tous les professionnels qui entretiennent les grands espaces verts.

En revanche, si vous avez une pelouse sur un terrain plat couvrant une surface jusqu’à 800 m², la tondeuse poussée suffit largement pour couper les mauvaises herbes. De même, en raison du fait qu’elle nécessite d’efforts pour avancer, elle est recommandée aux particuliers ayant une bonne condition physique ou en quête d’activité pour entretenir leur santé physique.

Quel est le meilleur modèle de chaque catégorie ?

Tondeuse poussée ou autotractée ? Voici la meilleure tondeuse thermique de chaque catégorie !

La tondeuse thermique tractée Einhell GC-PM 46/1 de 1600 W

tondeuse thermique tractée Einhell GC-PM 46/1
Dimensions‎77 x 53 x 38,5 cm
MatériauxPlastique/Métal
CouleurRouge/Noir
Puissance1 600 W
Cylindrée125 cm³
Largeur de coupe46 cm
Bac de ramassage50 cm
Hauteur réglable30 à 80 mm
Poids27.7 kg

Conçue pour tailler avec facilité tous les types de pelouses, cette tondeuse dispose d’un puissant moteur monocylindre à quatre temps de l’illustre marque Briggs et Stratton. Avec une cylindrée de 125 cm³, ce moteur offre une vitesse de travail de 2 900 tr/min pour faire tourner à la fois la lame de coupe de 46 cm et les roues arrières.

Ainsi, vous pouvez tondre en continu sans grand effort sur de grandes pelouses en pentes, hautes ou touffues. De même, il est également possible de régler à 9 reprises la hauteur de coupe selon la taille des gazons et le résultat de coupe souhaité. Facile à démarrer, le câble de mise en marche se trouve tout juste auprès du guidon ergonomique et pratique. Par ailleurs, cette tondeuse possède un bac de ramassage de 50 L qui affiche le niveau de remplissage.

La tondeuse à gazon thermique poussée Fuxtec FX-RM4646ECO

Tondeuse thermique poussée Fuxtec FX-RM4646ECO
Dimensions‎89 x 56 x 44 cm
MatériauxPlastique/Métal
CouleurOrange/noir
Puissance2 600 W
Largeur de coupe46 cm
Bac de ramassage50 Litres
Hauteur réglable25 à 75 mm
Niveau de puissance acoustique96 dB
Poids27 kg

Modèle 3 en 1, la tondeuse thermique poussée Fuxtec FX-RM4646ECO cumule toute une gamme de fonctionnalités pour offrir un résultat de coupe impeccable.

En effet, elle peut à elle seule tondre, collecter et broyer les débris végétaux pour enrichir naturellement votre belle pelouse. Munie d’un moteur de 2 600 W, cette tondeuse permet de tondre sur des petites et des moyennes surfaces, idéalement de 400 à 1000 m². À cet effet, elle dispose d’une lame de coupe de 46 cm et d’un bac de ramassage de 50 litres pour un vidage facile. De même, elle offre un réglage de hauteur continu de 25 à 75 mm. Par ailleurs, grâce aux systèmes Easyclean et Easy Start, le nettoyage et le démarrage de l’appareil sont désormais faciles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *