Vous êtes jardinier et vous venez d’acheter votre pompe de surface pour l’arrosage ? Maintenant, vous vous posez des questions sur comment se fera son installation ? Pour maintes raisons, l’installation de la pompe de surface pour jardin n’est pas une mince affaire. Et pourtant, il faut réussir cette phase cruciale pour bien profiter de votre pompe. Alors, comment installer une pompe de surface pour le jardin ? Voici les étapes à suivre pour la réussite de votre projet.

Les vérifications importantes à faire

Que votre source d’eau soit un puits, un bassin, un étang ou une citerne d’eau, vous devez nécessairement faire certaines vérifications en amont de votre projet d’installation. Pour cela, une fois la pompe reçue, il faut :

Vérifier le niveau de la source d’eau utilisée

Chaque modèle de pompe requiert un niveau minimum d’eau. Par exemple, une pompe de surface ne fonctionne qu’à une profondeur maximale de 8 mètres alors que la pompe immergée fonctionne bien au-delà de cette profondeur. De facto, assurez-vous que celle de votre source d’eau est conforme à la pompe que vous utilisez. Dans notre cas, il s’agit d’une pompe de surface, alors veuillez vérifier si la profondeur de votre étang, puits, cuve, citerne d’eau, ou de votre bassin n’excède guère les 8 mètres de profondeur.

Pour le faire, vous pouvez vous munir d’un mètre déroulant de dix mètres maximum. Il est conseillé de fixer au bout du mètre, un lest susceptible de maintenir droit la corde en suspension. Ensuite, plongez-la dans la source et notez la profondeur.

Vérifier l’état des raccords

Pour l’installation, la pompe se fixe à des tuyaux d’entrée et de sortie de l’eau par les raccords. En raison de leur importance pour une meilleure évacuation de l’eau, ils doivent être étanches et bien serrés pour être efficaces. En effet, les fuites d’eau, les obstructions et les coudes constituent de potentiels handicaps au bon fonctionnement d’une pompe de jardin. La puissance hydraulique deviendra alors très faible puisque les pertes de charge seraient énormes.

À la livraison de la pompe, il vous sera également fourni, des joints d’étanchéité, des raccords, des équerres de raccordement et des embouts à olive. Il importe de suivre rigoureusement les instructions d’installation du fabricant lors de leur montage pour éviter toute déconvenue. 

Préparer une surface plane pour accueillir la pompe

Vous le savez sans doute, la pompe de surface fonctionne hors de l’eau et pour maximiser ses performances, il lui faut un emplacement sûr. Ainsi, vous allez minimiser les risques de chutes dus aux vibrations de la pompe en fonctionnement.

Pour cette raison, la surface doit être solide, stable et indéformable. Par exemple, vous pouvez prévoir une dalle de maçonnerie, des planches de bois au choix ou toute autre surface plane horizontale capable d’accueillir la pompe. 

Les outils et équipements nécessaires pour l’installation

Raccords d'aspiration et de refoulement, joints

Pour l’installation de votre pompe pour arroser le jardin et bien d’autres besoins, vous aurez besoin :

  • D’un mètre : pour vérifier la profondeur de la source ;
  • De raccords : pour relier les tuyaux et éliminer les risques de fuites ;
  • D’un clapet anti-retour : pour faciliter l’amorçage, contrôler le sens d’écoulement des fluides ;
  • D’une crépine : pour filtrer l’eau des grosses particules ;
  • D’un collier de serrage : pour les fixations majeures ;
  • D’un manomètre : pour vérifier la pression de l’eau ;
  • Des kits d’aspiration et de refoulement : pour l’évacuation de l’eau ;
  • De joint d’étanchéité : pour empêcher les fuites ;
  • D’un programmateur automatique : pour automatiser le système ;
  • D’un support plan : pour l’installation de l’appareil.

Installation des kits d’aspiration et de refoulement de la pompe

Installation de tuyau de refoulement

Une fois toutes les vérifications effectuées, la surface de réception prête avec tous les outils et équipements à votre disposition, il est temps de passer à l’installation des kits d’aspiration et de refoulement de la pompe. L’installation du kit d’aspiration et du kit de refoulement pour pompe de surface motorisée se fera suivant les ci-dessous :

  • Visser le mamelon de la crépine sur le raccord d’aspiration et la crépine à l’autre bout du mamelon ;
  • Envelopper le raccord fileté du tuyau d’aspiration avec du ruban téflon pour une parfaite étanchéité ;
  • Vérifier l’efficacité du clapet anti-retour en remplissant le tuyau avec de l’eau, idéalement par le bout contenant le clapet anti-retour. L’eau doit rester dans le tuyau ;
  • Raccorder le tuyau d’aspiration à la pompe ;
  • Placer le bout contenant le filtre à eau dans la source d’eau, de préférence à 20 cm minimum ;
  • Répétez la même opération pour le tuyau de refoulement tout en utilisant un tuyau de diamètre minimal de 19 mm pour un bon débit et une bonne pression.

Pour une pompe manuelle à relier à un forage par exemple, il faut :

  • Faire une dalle autour du trou de forage afin de fermer celui-ci par l’appareil ;
  • Éviter que l’air rentre dans le tuyau d’aspiration ;
  • Relier le tuyau d’aspiration au trou situé au bas de la pompe et le plonger dans le trou de forage contenant l’eau ;
  • Veiller à ce que le piston et le godet soient bien montés et en parfait état ;
  • Remplir un arrosoir pour faciliter l’amorçage de la pompe en vue d’une utilisation future.

Amorçage, mise en marche et utilisation de la pompe de surface

Pour faire simple, l’amorçage de la pompe consiste à la remplir manuellement d’eau tout en maintenant l’appareil hors-tension. Cette opération consiste à débarrasser l’appareil des bulles d’air pour faciliter le démarrage de la pompe. Après cette étape, on passera à la mise en marche de l’installation. Pour cela :

  • Boucher le tuyau de refoulement à l’aide d’une vanne de guillotine. En absence de la vanne, vous pouvez serrer l’extrémité du tuyau ;
  • Brancher la fiche de contact de l’appareil dans la prise électrique ;
  • Déclencher le fonctionnement de l’appareil grâce à l’interrupteur de ce dernier ;
  • La pompe commence à aspirer l’eau. Puisque le tuyau de refoulement est fermé, la pompe va concentrer toute son énergie pour aspirer, ce qui chassera les éventuelles bulles d’air de la pompe ;
  • Ouvrir le tuyau ou le desserrer pour laisser couler l’eau ;
  • Vérifier la pression et le débit de l’eau ainsi que les éventuelles fuites ;
  • Si tout va bien, vous pouvez commencer par utiliser votre pompe pour arroser et/ou alimenter le jardin, et même l’habitation ;
  • En cas de panne, pallier le problème et recommencer le processus.

L’essentiel à retenir sur l’installation d’une pompe de surface pour le jardin

L’installation d’une pompe de surface pour jardin reste un chef d’œuvre qui nécessite une parfaite attention pour une belle réussite. À cet effet, il importe :

  • De disposer de tous les outils et équipements nécessaires en bon état ;
  • De disposer d’un support plan ;
  • D’associer les tuyaux aux différents vides de la pompe en mettant un point d’honneur à garder leur étanchéité parfaite ;
  • D’amorcer et de démarrer la pompe pour les diverses applications auxquelles elle est destinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *